Genèse de la YAMAHA TY

Dessin 434
Voici l'histoire qui a conduit à la production de la première moto japonaise de trial, la Yamaha TY, "TY' qui signifie "Trial Yamaha"
Hasler Dt 250
C'est en 1968 qu'apparait la première YAMAHA dans une épreuve de trial Européenne, à Montbéliard en France. Il s'agit en fait d'une DT 250 pilotée par le Suisse Hasler.

Deux ans plus tard, en 1970 au salon de la moto, Jean-Claude OLIVIER, directeur commercial de SONAUTO-YAMAHA (France), rencontre Christian RAYER, alors champion de France de trial sur Montesa. Celui-ci lui suggère l'idée de développer une moto de trial Yamaha sur la base du moteur de la DT 250. En 1971, Christian RAYER reçoit un moteur Yamaha 360 CC pour le trial, il est chargé de créer la partie cycle de la moto et il s'inspire un peu de la Saracen et beaucoup de la Ossa. Sur le moteur, il travaille la carburation, l'échappement et le poids du volant magnétique pour l'inertie, il demande à Yamaha de lui fabriquer la boite de vitesses selon ses recommandations.
Proto Rayer
Moteur proto Rayer
C'est le premier prototype de trial qui va servir de modèle pour fabriquer la future TY. Plusieurs rencontres ont lieu entre Christian RAYER et les Japonais pour la mise au point de la Yamaha trial. Christian RAYER fait évoluer son prototype et Yamaha travaille de son côté au développement de la yamaha trial de série.
Rayer sur proto japon
Christian RAYER sur le prototype YAMAHA trial japonais et avec Takashi MATSUI, chef de projet trial chez Yamaha.
Rayer et Matsui
Fin 1972, C. RAYER va recevoir la première Yamaha trial totalement construite par l'usine pour lui, elle ressemble au modèle qui sera commercialisé plus tard :
TY Rayer
Mais il y en a une seconde, destinée à un autre pilote. En effet, les efforts de C. RAYER vont faire prendre à Yamaha la décision de recruter Mick ANDREWS, deux fois champion d'europe et vainqueur des ISDT, épreuve de renomée mondiale. L'idée de la firme japonaise est d'avoir un champion qui pourra à la fois développer la machine de compétition, gagner des épreuves et ainsi faire de la publicité pour le modèle de série.
Andrews au japon 1972
M. ANDREWS lors d'une de ses premières classes de trial au japon en 1972.
Andrews proto 360
Ci-dessus Mick ANDREWS essayant début 1973 un prototype compétition de 360 cm3 avant de repasser à une cylindrée de 250 cm3. La moto développée par Mick Andrews sera opérationnelle dés la seconde compétition en championnat d'Europe qu'il remportera en France le 1er avril 1973.
En ce qui concerne le modèle de série, celui-ci étant quasiment prêt sur les chaînes de montage de YAMAHA en janvier 1973, Mick ANDREWS n'apportera que quelques modifications mineures destinées essentiellement à rendre la machine plus accessible au grand public. C'est ainsi que quelques changements furent suggérés sur la direction, la suspension et les repose pieds. Pour le moteur, la structure et les rapports de boîte furent modifiés. La TY 250 sera prête dés l'été 1973, voici son faire part de naissance :
DP ty 250
Ci-dessous les autres "pères" Japonais de la TY 250 ?
TY 250 presentation japon

bouton haut

Site proposé par yamahaty.com

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !